Spanish English French Portuguese

DÉBUT DE L’ÉTUDE POUR CARACTERISER LA COMPATIBILITÉ DE L’EXTRACTION DE RÉSINE AVEC LA PRODUCTION DE BOIS DE STRUCTURE DANS LE CADRE DU PROJET SUSTFOREST PLUS

09 Apr 2019 12:21 PM
  • caracterización
  • madera
  • estructural
  • norma
  • UNE
Alt

Cette étude fera partie de la norme UNE 56544 : 2011, qui inclut la classification visuelle du bois de structure de conifères et les résultats préliminaires feront partie de la Stratégie pour les Résines Naturelles européennes.

Dans le cadre du projet SustForest Plus, la Fondation Cesefor a débuté l’étude dédiée à la compatibilité de l’exploitation de la résine de pin Pinus pinaster avec la production de bois de structure. Les résultats de l’étude permettront d’inclure le bois de pin maritime résineux dans la norme de classification visuelle UNE 56544 : 2011 du bois de structure de conifères.

L’objectif de cette étude est de faciliter l’utilisation du bois de pin pinaster résineux par les professionnels de la construction, afin qu’il soit utilisé comme bois de structure.

Le projet SustForest Plus envisage cette initiative à travers le groupe de travail 1 consacré à l'élaboration d'une stratégie pour l’exploitation durable des résines naturelles européennes (ERNE), dont l'un des piliers fondamentaux est l'encouragement à l'utilisation multifonctionnelle des forêts de résines, par le biais de la compatibilité du reste des ressources disponibles telles que le bois et d’autres produits forestiers non ligneux.

Cette analyse des caractéristiques structurelles est menée à bien grâce au travail conjoint du département de Gestion des forêts et des ressources naturelles et du département Industrie et construction en bois de la Fondation Cesefor.

Nous analyserons le bois provenant d’une forêt de résineux Pinus pinaster, en sélectionnant un échantillon d’arbres dont la résine a été extraite pendant 25 ans et un autre échantillon d’arbres non sollicités qui serviront de référence. Ainsi, il sera caractérisé grâce à  des tests standardisés dans le laboratoire d’essai de Cesefor. Les données obtenues serviront à caractériser le bois résineux du point de vue de la structure et à l'inclure dans la norme UNE 56544: 2011, qui permet au marché du bois de l'utiliser normalement à des fins structurelles. Les arbres de l'échantillon proviennent d'une forêt de la province de Soria.

Parallèlement, une autre étude similaire est en cours de réalisation par un autre partenaire du projet, à savoir le Centre Régional de la Propriété Forestière de Nouvelle-Aquitaine, situé dans les massifs de pins maritimes des Landes françaises. Cependant, dans ce cas, l’objectif est de faciliter l’utilisation du bois résineux pour les parquets et les revêtements, en mettant l’accent sur ses caractéristiques esthétiques qui le différencient du bois des autres pinèdes.

Le projet SustForest Plus SOE2/P5/E0598 "Stratégie et réseaux de collaboration pour la multifonctionnalité, la conservation et l'emploi sur le territoire de l'Europe du Sud grâce à l'extraction de résine" se déroule de 2018 à 2021, est cofinancé par le Programme Interreg Sudoe par l’intermédiaire du Fonds européen de Développement Régional (FEDER) de l’Union européenne et vise à améliorer les méthodes de gestion commune des sources de résines naturelles du territoire Sudoe en tant que ressource stratégique et préférentielle pour l’industrie, la création d’emplois et l’utilisation rationnelle des ressources naturelles.

Le projet SustForest Plus compte comme partenaires bénéficiaires les entités suivantes : Fundación Centro de Servicios y Promoción Forestal y de su Industria de Castilla y León (Cesefor), Centre Nacional de la Propriété Forestière (CNPF), European Forest Institute (EFI), Instituto Nacional de Investigación y Tecnología Agraria y Alimentaria (INIA), Instituto Nacional de Investigação Agrária e Veterinária (INIAV), Municipio de Penela, Municipio de Proença-a-Nova et Universidad Politécnica de Madrid (UPM).

Le projet a également été soutenu par d’autres entités liées au secteur des résines naturelles appartenant au territoire SUDOE (Tunisie, Grèce et Italie), qui participent en tant que partenaires associés et qui sont les suivantes : Asociación Nacional de Resineros (ANR), Associação das Indústrias de Madeira e Mobiliário de Portugal (AIMMP), Associação Florestal do Vale do Douro Norte (Aflorodounorte), Certis – Controlo e Certificação, Lda., Decentraliced Administration of Epirus-Western Macedonia, Diputación Provincial de Soria, Essência Química – Resinas e Derivados, Eurorègion Nouvelle Aquitaine-Euskadi-Navarre, Federación de Asociaciones Forestales de Castilla y León (FAFCYLE), Groupement de Producteurs Forestiers du sud Gironde (CPFA), Holiste Laboratoires et Developpement, Industrial Resinera Valcan, S. A. (IRV), Instituto de Conservação da Natureza e das Florestas (ICNF), National Institute for Research in Rural Engineering Water and Forestry (INRGREF), Junta de Castilla y León, Luresa Resinas, S. L., Pôle de compétitivité Xylofutur, Quercus - Associação Nacional de Conservação da Natureza, Resipinus - Associação de Destiladores e Exploradores de Resina, Rincón de la Vega S.A.L., Sociedad de Resinas Naturales, S.A., Unione Di Comuni Valdarno E Valdisieve y United Ressins – Produção de Resinas S.A.